Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Alpha en l'île, Agence immobilière PARIS 75004

L'actualité de CENTURY 21 Alpha en l'île

Une piscine, salon de beauté

Publiée le 14/05/2013

 Il  fut un temps (certes bien lointain) où l’eau de la Seine était propice à la baignade, et des bateaux conçus à cet effet apparurent dès 1680.

 Bien plus tard, en 1845, l’Ecole de Natation de l’hôtel Lambert vit le jour sur l’Ile Saint-Louis, quai de Béthune. Cette vraie piscine où l’on pouvait prendre des cours de natation, était  également dédié au bien-être, une sorte de spa en quelque sorte, où les belles de l’époque pouvaient venir s’adonner à des plaisirs bien féminins, se baigner mais aussi se faire coiffer ou parfumer, et même y prendre le temps d’une collation dans un salon dédié.

 

 A cette époque pudique, nul bikini évidemment.  On est à l’ère du costume de bain, composé d’une sorte de chemise et d’un pantalon large, tous deux froncés et coulissés de manière à ne rien dévoiler de son anatomie. Ce harnachement commun à toutes les baigneuses a le mérite d’éviter toute discrimination physique ou sociale. Bourgeoises et femmes de simple condition se côtoient donc quai de Béthune, à deux nuances près toutefois : le choix des consommations à la sortie du bain, eau sucrée pour les unes, liqueurs pour les autres, sans oublier le fait que les femmes « de la haute » pouvaient se faire accompagner par leurs femmes de chambre.

 

Notre actualité