Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 Alpha en l'île, Agence immobilière PARIS 75004

L'actualité de CENTURY 21 Alpha en l'île

Substances illicites

Publiée le 20/04/2013

Au 17 quai d’Anjou sur l’Ile Saint-Louis, se trouve le très bel  Hôtel de Lauzun conçu par l’architecte français Louis le Vau dans les années 1650. Mais le saviez-vous ? Il fut  bien plus tard, en 1844, le siège des réunions d’un club étrange, crée à l’initiative du docteur Jacques-Joseph Moreau, un spécialiste en aliénation.

 

Le Club des Haschischins (nom évocateur) se réunissait mensuellement chez le peintre Fernand Boissart, alors locataire d’un petit appartement dans l’Hôtel, pour organiser des séances d’expérimentation de drogues, principalement le haschisch, et de leurs effets.

 

La société de ce club est composée des artistes de l’époque, assez enclins aux expériences hors normes. On y croisait Gustave Flaubert, Alexandre Dumas, Gérard de Nerval , Balzac ou Delacroix, sans oublier Théophile Gautier, qui écrira un livre sur cette organisation mystérieuse.

Quant à Charles Baudelaire, habitant lui aussi l’hôtel et venant donc en voisin, il s’appuiera sur l’expérience tirée de ces séances initiatiques pour écrire plus tard « Les Paradis Artificiels ».

 

 

 

 

Notre actualité